AMBASSADE DE CÔTE D’IVOIRE A VIENNE
 Abidjan :
 Vienna :
EN | FR | DE

Vienne - 07.06.2018 - Sebastian Kurz, Chancelier fédéral, a une réaction allergique à chaque fois que quelqu’un ose lui rappeler que son premier « invité politique » qu’il a reçu en sa qualité de Chancelier fédéral autrichien est Vikor Orban, le Premier Ministre hongrois très réfractaire à la politique européenne et qui applique une politique migratoire drastique. A cela, Sebastian Kurz aime a rappeler qu’il a, au préalable, rencontré le Premier Ministre hollandais, Mark Rutte, qui est issu de parti libéral hollandais, à l’occasion du célèbre concert de musique classique du Nouvel An. Il insiste sur le fait que cette visite n’était pas uniquement une visite de courtoisie. Car ils ont pris le temps d’avoir des « discussions de travail intenses ».

Au travers de la visite officielle du Premier Ministre hongrois, les politiques nationaux et internationaux se sont demandés, à raison, si cela signifiait que l’Autriche se ralliait aux idées partagées par les pays de Visegrad (Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie), vu les déclarations publiques de l’actuel Vice-Chancelier fédéral, Heinz-Christian Strache (chef du parti autrichien d’extrême droite), qui n’a jamais caché son hostilité aux politiques européenne ou bien si l’Autriche allait continuer sur sa lancée et prôner l’intégration au niveau européen.

Au cours de la première moitié de l’année écoulée, le gouvernement de droite-extrême droite a soufflé le chaud et le froid. Sebastian Kurz a félicité Viktor Orban pour sa réélection et a indiqué être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la politique migratoire. Mais il est fort improbable que l’Autriche devienne le cinquième pays de Visegrad vu les intérêts financiers et politiques qu’elle entretient avec l’Union européenne. En outre, il faut rappeler que le gouvernement actuel tente de faire passer une loi pour arrêter les versements des allocations sociales pour les enfants vivant hors du territoire autrichien. Cette loi touche majoritairement les ressortissants des pays de Visegrad dont les parents travaillent en Autriche sans  les enfants qui sont restés dans leurs pays. Cette loi est très impopulaire au sein des pays de Visegrad et a généré des anicroches avec l’Autriche.

Parallèlement à cela, Sebastian Kurz a cherché en Emmanuel Macron un allié pour les réformes financières et budgétaires qu’il souhaiterait voir appliquées au sein de l’Union européenne. Toutefois, Sebastian Kurz reste très vague en ce qui concerne la position de l’Autriche face au budget de la zone euro et aux attributions des ministres des finances européens. Par contre, il indique sans détour qu’il souhaiterait voir réduire le nombre de Commissaires européens (de 28 à 18) et il plaide pour le transfert d’un des sièges du Parlement européen à Bruxelles ou à Strasbourg.

Alors que l’Autriche prendra la Présidence de l’Union européenne le 1er juillet prochain, sa position face aux mesures politiques, financières et budgétaires reste encore floue.

Source:

https://derstandard.at/2000081032785/Wie-viel-EU-hinter-der-tuerkis-blauen-Fassade-steckt

Social Media

Latest News

  • Fortes intempéries en Autriche
    Vienne - 13.06.2018 - Aux vues des conséquences désastreuses des intempéries de ....Know more
  • Revirement de situation au sein de la liste Pilz
    Vienne - 13.06.2018 - Peter Pilz est connu pour faire beaucoup de bruit. Ceci s’est confirm&ea ....Know more
  • Fermeture de plusieurs mosquées en Autriche
    Vienne - 12.06.2018 - Au cours de la semaine dernière, le gouvernement de droite-extrêm ....Know more
  • Quelle est la position du gouvernement autrichien au sein de l’Union européenne ?
    Vienne - 07.06.2018 - Sebastian Kurz, Chancelier fédéral, a une réaction allerg ....Know more
  • Hornbach prend de l’avance
    Vienne - 06.06.2018 - Hornbach, le géant allemand du bricolage et de matériaux de cons ....Know more
  • Nulla tristique ultrices purus vel egestas. Nam tortor metus, accumsan in tincidunt a, aliquam vitae diam. 25 October 2012
  • Nulla tristique ultrices purus vel egestas. Nam tortor metus, accumsan in tincidunt a, aliquam vitae diam. 28 October 2012