AMBASSADE DE CÔTE D’IVOIRE A VIENNE
 Abidjan :
 Vienna :
EN | FR | DE

 

Avec une population estimée à 22,6 millions d’habitants et un PIB de 35Mds$ en 2014, la Côte d’Ivoire continue de faire figure de puissance sous régionale malgré une superficie de seulement 322 463 km² et une décennie de crise. Elle présente 35% du PIB de l’UEMOA et 60% de ses exportations agricoles. Mais avec un PIB/habitants de 1 175 USD, le pays se classe au 168ème rang mondial (sur 187) de l’indice de développement humain 2012 du PNUD, d’où un taux de pauvreté de 49% (moins de 1$ par personne et par jour).
La Côte d’Ivoire dispose pourtant de solides atouts économiques. Elle possède des infrastructures héritées des deux décennies du « miracle ivoirien » (1960-1980) : 2ème port d’Afrique sub-saharienne, important réseau routier, aéroport international. L’économie ivoirienne souffre néanmoins fortement de la dégradation des facteurs de production de base depuis la crise. Dans le secteur agricole qui occupe 28% du PIB, le pays est le 1er producteur de cacao au monde avec près de 36% du marché. Il figure aux tout premiers rangs africains pour plusieurs autres productions agricoles d’exportation (caoutchouc, anacarde, coton, café, palmier à huile, banane, ananas, cola). Le secteur secondaire (25% du PIB) est dominé par le raffinage de pétrole brut, le BTP et la transformation agro-alimentaire. Le secteur tertiaire (47% du PIB) est fortement dominé par les activités bancaires, la téléphonie mobile (5 opérateurs) ainsi que les TIC. Le pays assure son autosuffisance énergétique grâce à l’exploitation depuis quelques années de gisements de gaz et de pétrole ; ils lui ont permis d’exporter de l’électricité et des produits pétroliers dans la sous-région, sa raffinerie (SIR) se classant au 2ème rang d’Afrique subsaharienne.
La Côte d’Ivoire est sur une bonne dynamique depuis la fin de la crise post-électorale (avril 2011). La croissance est de retour (+9,8% en 2012 et +8,7% en 2013 et 8% en 2014 après une récession de 5% du PIB en 2011) sous l’impulsion de l’ensemble des secteurs d’activité ainsi que du dynamisme progressif du secteur privé. Les autorités ivoiriennes ont un ambitieux programme d’investissements (le plan national de développement) de près de 17 Mds€ de 2012 à 2015 dont 60% sont attendus du secteur privé sous l’effet catalyseur des investissements publics très dynamiques depuis la reprise. En dépit de ce contexte favorable et des efforts des autorités ivoiriennes unanimement salués par la communauté financière internationale, la Côte d’Ivoire doit relever de nombreux défis, notamment dans le domaine de la lutte contre la corruption, afin de prétendre à nouveau pleinement à son statut de moteur de la croissance économique régionale, après dix ans de crise latente.

PIB : 35 Mds USD (DGT, 2014) 

PIB par habitant : 1 410 USD (DGT, 2015)

Taux de croissance : 8% (DGT, 2014)

Taux de chômage : NC
Taux d’inflation : 1,7 % (DGT, 2013)

Solde budgétaire : - 2,5 % du PIB (DGT, 2014)

Balance commerciale : 1 468 Mds FCFA (FMI) 

Principaux clients (Economist Intelligence Unit, 2009) : Pays-Bas (13,9%) ; France 10,7% ; Etats-Unis (7,8%) ; Allemagne (7,2%)
Principaux fournisseurs (Economist Intelligence Unit, 2009) : Nigeria (20,7 %), France (14,2 %), Chine (7,2 %), Thaïlande (5,1 %) 

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (Banque Mondiale, 2011) :
            agriculture : 24,3%
            industrie : 30,3%
            services : 45,4%

 

Pour tout investissement ou/et pour plus d'informations, veuillez contacter:

www.cepici.ci

www.cci.ci

www.bnetd.ci

www.agrici.net

www.conseilcafecacao.ci

www.cgeci.ci

Social Media

Latest News

  • Biographie de Sebastian Kurz
    Vienne - 05.12.2017 - A à peine 31 ans, l’enfant prodige de la politique autrichienne, ....Know more
  • Le mariage pour tous rentrera en vigueur en 2019
    Vienne - 05.12.2017 - La Cour constitutionnelle autrichienne a tranché. La distinction faite ....Know more
  • Le système éducatif revu par la future coalition
    Vienne - 28.11.2017 - Les discussions entre les membres de la future coalition, le parti autrichien ....Know more
  • La dernière ligne droite pour la formation de la coalition FPÖ – ÖVP-Türkis
    Vienne - 24.11.2017 - Il reste encore quelques points à éclaircir. En effet, le Direct ....Know more
  • Plus de chances pour les mineurs réfugiés
    Vienne - 20.11.2017 - L’Autriche reconnaît ses tords : suite à une ét ....Know more
  • Nulla tristique ultrices purus vel egestas. Nam tortor metus, accumsan in tincidunt a, aliquam vitae diam. 25 October 2012
  • Nulla tristique ultrices purus vel egestas. Nam tortor metus, accumsan in tincidunt a, aliquam vitae diam. 28 October 2012