AMBASSADE DE CÔTE D’IVOIRE A VIENNE
 Abidjan :
 Vienna :
EN | FR | DE

Vienne - 12.09.2018 - L’affaire concernant le Bureau fédéral pour la protection de la Constitution et de la lutte contre le terrorisme (Bundesamt für Verfassungsschutz und Terrorismusbekämpfung – BVT) a déclenché une vague de plaintes. Des employés du BVT ont porté plainte contre le ministère public, certains ministres contre des députés et des conseillers techniques du BVT contre d’autres conseillers. D’après les informations recueillies par le quotidien autrichien, DerStandard, une douzaine de plaintes venant des employés du BVT ont été enregistrées. Le Secrétaire Général du Ministère de l’Intérieur, Peter Goldgruber, doit également répondre d’une plainte contre lui.

Le ministère public près le tribunal de Korneuburg, qui est le parquet compétent pour traiter ces plaintes, n’a pas voulu divulguer de noms, ni aucun détail sur les différentes plaintes. Il a simplement confirmé le dépôt de plusieurs plaintes, dont celles déposées contre la procureure en charge du dossier BVT, Ursula Schmudermayer.

D’après les informations émanant du Bureau fédéral pour la protection de la Constitution et de la lutte contre le terrorisme (Bundesamt für Verfassungsschutz und Terrorismusbekämpfung – BVT), celle-ci aura plus d’une dizaine de plaintes déposées contre elle ; certaines liées directement à l’affaire du BVT mais également d’autres émanant de la population. Wolfgang Preiszler, Directeur de l’Unité de lutte contre criminalité urbaine (Einsatzgruppe zur Bekämpfung der Straßenkriminalität) est également dans le viseur de la Justice.

Les procédures en cours ne concernent pas uniquement des fonctionnaires mais également des responsables politiques. Le Ministre fédéral de l’Intérieur, Herbert Kickl (membre du parti autrichien d’extrême droite – FPÖ) a introduit une plainte contre le député Peter Pilz suite à ses déclarations dans lesquelles il aurait déclaré que le Ministre fédéral de l’Intérieur aurait autorisé une perquisition illégale. Peter Pilz doit également faire face à une autre plainte venant de Hans-Jörg Jenewein, député FPÖ, pour avoir tenté de se procurer illégalement des vidéos de la perquisition survenue au siège du Bureau fédéral pour la protection de la Constitution et de la lutte contre le terrorisme. Comme Stephanie Krisper, députée du parti néolibéral (NEOS), d’autres députés et responsables politiques devront également répondre de leurs actes.

Source:

https://derstandard.at/2000087126874/BVT-Affaere-loest-Anzeigenflut-aus-Jeder-gegen-jeden

 

Social Media

Latest News

  • Qui sera le successeur de Christian Kern ?
    Vienne - 19.09.2018 - C’est officiel. Christian Kern, ancien Chancelier fédéral ....Know more
  • Hubert Keyl est obligé de renoncer au poste de juge du Tribunal administratif fédéral
    Vienne - 18.09.2018 - Après de vives critiques venant de toutes parts, Hubert Keyl, candidat ....Know more
  • Sommet européen à Salzburg
    Vienne - 18.09.2018 - Chaque jeudi, les habitants de la ville de Salzburg ont l’habitude de se ....Know more
  • Présentation de la nouvelle réforme des Caisses d’assurance sociale
    Vienne - 14.09.2018 - La réforme des Caisses d’assurance sociale ne date pas d’hi ....Know more
  • Dernière tentative du parti autrichien d’extrême droite contre le mariage pour tous
    Vienne - 13.09.2018 - A l’issue de leur congrès tenu les 10-11 septembre 2018, le parti ....Know more
  • Nulla tristique ultrices purus vel egestas. Nam tortor metus, accumsan in tincidunt a, aliquam vitae diam. 25 October 2012
  • Nulla tristique ultrices purus vel egestas. Nam tortor metus, accumsan in tincidunt a, aliquam vitae diam. 28 October 2012